Nous savons tous que fumer est mauvais pour la santé. Les raisons sont multiples mais la cigarette a notamment une influence sur la fréquence cardiaque, la respiration et la pression artérielle. Dans cet article, je ne vais pas vous rappeler une fois de plus les risques de la cigarette sur la santé. Je vais plutôt m’appliquer pour vous montrer l’effet du tabac sur les muscles. Le tabagisme diminue les gains musculaires en agissant sur le corps de plusieurs manières distinctes. Voici une liste de raisons qui vous montrera que cigarette et musculation ne font pas bon ménage.

 

L’effet du tabagisme sur votre endurance et performance d’entraînement

cigarette-musculation-effetLes différentes expériences scientifiques montrent qu’un fumeur n’est pas autant capable qu’un non fumeur de donner son « maximum » pendant les entraînements. En effet, plusieurs propriétés de la fumée de cigarette ont pour effet de diminuer l’efficacité du corps. La fumée de cigarette (et donc le fait de fumer) diminue l’énergie globale de votre corps (source). Au delà de l’énergie global du corps, le rythme cardiaque d’un fumeur est 30 % plus rapide que celui d’un non-fumeur.

On commence donc déjà à comprendre pourquoi la cigarette à un effet négatif sur les performances d’un sportif.

L’augmentation de la fréquence cardiaque augmente également votre tension artérielle. L’augmentation de cette tension artérielle qui conduit à une diminution de l’énergie et de la force. Les temps de récupération entre les séries et entre les entraînements  sont également affectés. Enfin,  la cigarette aurait pour effet une diminution de la capacité de croissance et d’adaptation des muscles.

Tous ces effets négatifs de la cigarette vont rendre la prise de masse musculaire plus difficile chez un fumeur que chez un non fumeur. 

 

Manque de concentration pendant les séances d’entraînements

fitness-model-smoke-smoking-cigarette

La cigarette est une drogue. Et comme toutes les drogues, elle rend ses utilisateurs dépendants. Pour la cigarette, c’est la nicotine qui est à l’origine de cette dépendance. Un entraînement de musculation peut durer jusqu’à 2h en comptant l’échauffement et les étirements. Pendant ces 2 heures, les pratiquants de musculation fumeurs sont moins capables de se concentrer que leurs amis non fumeur.

Pourquoi?  Le manque de nicotine.  Même si on ne s’en rend pas forcement compte, ce manque de nicotine commence quelques minutes après la dernière cigarette et s’accumule au fil du temps. Lorsque le manque s’intensifie, cela peut entraîner des symptômes comme la soif, les sautes d’humeur, la baisse de sucre, le manque de concentration, etc. Ce manque signifie que les fumeurs ne sont généralement pas autant capables que les non-fumeurs de se concentrer entièrement pendant une séance d’entraînement.

Bien sûr, il s’agit là que d’une différence « infime » pour certains ; mais après plusieurs années de pratiques, cela peut faire la différence. 

 

Arrêter la cigarette pour gagner en muscles

Les personnes qui fument ont une plus faible concentration d’oxygène dans leur sang. Leur saturation en oxygène est inférieure à la normale. Ceci est dû au monoxyde de carbone des cigarettes. Le taux d’oxygène réduit dans votre sang va avoir un effet sur vos gains musculaires. En effet, vous avez besoin d’oxygène et de sang riche en nutriments pour « alimenter » vos muscles endommagés afin de leur permettre de se réparer et de revenir plus gros et plus forts.

Un fumeur aura donc une moins bonne capacité à  » réparer » les muscles endommagés. Cela se traduit par des gains musculaire moins important car la fonction anabolique n’est pas effectuée à 100%.

Pour maximiser au mieux le gain musculaire, l’amélioration de la fonction pulmonaire est très importante.

Une meilleure fonction pulmonaire = meilleure oxygénation des muscles pendant l’exercice = augmentation de la production des muscles.

 

Le tabagisme perturbe les habitudes alimentaires

Enfin, avant de vous laisser, j’aimerais revenir sur un point qui revient souvent lorsque l’on parle de la cigarette : la prise de poids lors de l’arrêt de la cigarette.

cigarette-musculation_effets_sur_le_muscle

Ce qu’il faut comprendre c’est que quand un fumeur a faim, cela déclenche bien souvent le désir de fumer une cigarette avant de déclencher le désir de manger. De ce fait, vous avez tendance à moins manger et donc à réduire votre total calorique journalier.

Beaucoup de fumeurs refusent de décrocher en raison d’une crainte de prendre du poids: C’est à moitié vrai.

Des études récentes ont montré que l’arrêt du tabac engendre belle et bien une prise de poids mais que cette prise de poids était en grande partie du muscle.

Cela s’explique par tous les points que l’on a vu plus haut dans cet article. Rassurez-vous: l’arrêt de la cigarette n’a pas un effet direct sur votre taux de masse grasse. 

 

La musculation est une question de force de caractère et d’autodiscipline. Fumer n’est pas bon pour la santé mais aussi pour votre croissance musculaire.

Si vous avez la motivation, je ne peux que vous encourager à arrêter de fumer. En arrêtant la cigarette vous aurez un meilleur capital santé et vous pouvez même prétendre à gagner quelques kilos de muscles 🙂

Si vous êtes fumeur et que vous voulez éviter une partie des effets négatifs de la cigarette sur vos muscles, évitez de fumer avant votre séance d’entraînement (pour une capacité pulmonaire « normale ») et immédiatement après la séance d’entraînement (pour une meilleure récupération).

 

Dites-moi dans les commentaires si vous avez déjà ressenti les effets de la cigarette dans vos entraînements.

N’oubliez pas de partager cet article 🙂 !