fbpx
Tu t’es déjà sûrement demandé ce qui se passerait si tu arrêtais de t’entraîner et de faire attention à ta diet pendant 1 mois? Quel serait les impacts de ces « écarts » sur ton physique ?
 
J’ai « fais les frais » d’un arrêt d’un mois de musculation et je te partage ma transformation dans cet article !
 
Ps: Si tu trouves cette vidéo utile, n’hésite pas à la partager ou à mettre un « pouce bleu » ;).

Les résultats d’un mois d’arrêt de musculation !

Avant toutes choses, il faut savoir que ce voyage d’un mois en ASIE était organisé depuis un long moment, c’était vraiment une superbe expérience humaine et culturelle et j’ai vraiment adoré ce séjour.
 
Bref vous l’aurez compris, je ne suis vraiment pas déçu d’être parti  MAIS malheureusement qui dit voyage, dit changement d’habitudes.
 
En effet, à  plus de 10 000 km de la France j’étais bien loin de mon petit chez moi et de ma petite routine de « go muscu » français.  Ces changements d’habitudes ont eu lieu, aussi bien, sur le plan sportif que sur le plan alimentaire.
 
Pour vous résumer la situation:
Juste avant de partir, j’avais entrepris une sèche de 30 jours pour vous montrer les résultats que l’on peut obtenir sur son physique en suivant un entraînement et une diet appropriés pendant 30 jours.  J’ai fait une vidéo où je vous faisais le bilan des 30 jours de cette expérience. Vous pouvez la visionner en cliquant juste ici.
 
A la fin de ces 30 jours de sèche, je suis donc parti pour mon mois de voyage à l’autre bout du monde. Je savais très bien qu’il allait m’être difficile d’avoir une diet « propre » dans ce voyage. Bon vous vous en doutez …. ça n’a pas manqué.
 

Mon alimentation pendant 30 jours:

Globalement, mon alimentation n’était pas très variée ni très équilibrée. Il faut savoir que c’est extrêmement difficile de manger « sainement » dans ce genre de pays.
En effet, la plupart de la nourriture est frit et on tourne toujours autour des mêmes aliments: les nouilles et le riz.
 

Mes entraînements pendant 30 jours:

Du point de vu des entraînements, j’étais aussi très loin des habitudes que j’ai en France. En effet, en France je m’entraînais entre 4 et 5 fois par semaine.
Pendant mon voyage, ( j’ai limite honte de vous avouer ça) mais je ne me suis entraîné que 4 fois en 1 mois….
 
Pour rien vous cachez, c’était vraiment le strict minimum pour me donner «bonne conscience » , car il y a tellement de chose à voir quand on est en voyage que l’on a pas forcement envie de s’enfermer dans une salle de sport tous les jours.
Enfin en tout cas pour ma part 😉
 
 

Les résultats:

Maintenant que vous comprenez un peu le « lifestyle » que j’ai eu pendant 1 mois,  je vais vous montrer l’impact qu’a eu ce mode de vie sur mon physique pendant 1 mois.
 
Pour cela, j’ai repris la photo  de la fin de mon défi sèche, cette photo marquait le début de mon voyage en Asie.
Je vous ai également pris une photo à jeun à mon retour de mon voyage après plus de 1 mois sans vraiment de sport ni de diet adaptés.
avant-apres-arrêt-du-sport
 
Comme vous le voyez, je n’ai pas gardé la même condition physique. Sur la balance , je n’ai pris que 800 g mais en réalité j’ai l’impression d’avoir perdu du muscle et pris de la graisse.
 
Mes abdos sont moins dessinés , ce qui s’explique par le fait que la couche de graisse qui sépare ma peau de mes abdominaux est plus importante. Après ce n’est pas une surprise, si vous ne faites pas attention à votre alimentation pendant 1 mois, il est sûr que vous allez prendre de la masse grasse.
 
Au niveau de ma masse musculaire, j’ai également perdu un peu de volume musculaire. La principale raison vient du fait que j’étais passé de 4 séances d’entraînement à une seule par semaine. Le fait de m’entraîner moins a forcement eu pour impact de moins solliciter mes muscles et donc ces derniers n’ont plus eu besoin de construire de nouvelles fibres pour s’endurcir.
 
En plus de cet effet, les réserves de glycogène intramusculaire diminuent au fur et à mesure des semaines ou vous ne vous entraînez pas . C’est pour cela qu’après quelques jours sans aller à la salle de sport, vous avez l’impression d’être totalement « plat » et beaucoup moins « épais » qu’à votre habitude.
 
Après, il faut quand même relativiser sur ma condition physique. Ce que je veux dire par là c’est que ce n’est pas parce que vous réduisez le rythme de votre entraînement pendant quelques semaines ou que vous n’avez pas une diet impeccable pendant  vos 2 semaines de vacances annuelles que vous allez perdre tous les gains musculaires que vous aurez pu faire le reste de l’année.
 
Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que cette période ne doit pas s’éterniser. Gardez à l’esprit que ce n’est que passager et essayez de « limiter la casse » au maximum.  
 
C’est-à-dire que si vous ne pouvez pas maîtriser votre alimentation, essayez de contrebalancer cela en gardant une activité physique importante. Si en revanche vous ne pouvez pas pratiquer de sport (à cause d’une blessure ou autre), contrebalancez ce manque d’activité en veillant à bien respecter votre alimentation et votre sommeil.
 

Conclusion:

Vous l’aurez donc compris, il n’y a pas de peur à avoir si vous ne pouvez pas garder vos habitudes d’entraînements et de nutrition en vacances. Vous ne risquez pas de perdre 10 kilos de muscles et de revenir avec 6 kilos de gras en plus.
  • Essayez de limiter la casse au niveau de votre alimentation
  • Gardez une activité physique quotidienne
  • Respectez votre temps de sommeil et tout devrait bien se passer  😉
 
 

Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez des résultats de mon arrêt de musculation 😉

 

N’oubliez pas de partager cet article !

Lancer la discussion
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?