fbpx
 

On y est ! Notre cher Président l’a annoncé : les salles de sport vont ENFIN pouvoir rouvrir le 09 juin prochain ! On ne va pas se le cacher, ça fait un moment que l’on attend ça et donc c’est une super nouvelle si vous pratiquez la musculation.

 
Vous allez pouvoir reprendre vos entraînements, construire de la masse musculaire, brûler des calories, renforcer votre corps et votre système immunitaire par la même occasion.
 
Mais attention, dans l’euphorie de la réouverture de la salle de sport, il ne faut pas faire n’importe quoi sous peine de voir sa progression se couper aussi nette qu’elle a commencé.
 
Dans cet article, je vais vous partager 5 conseils pour appréhender au mieux la reprise de la salle.

 1# Ne pas vouloir refaire les performances du passé

On le sait tous, on a de l’égo ! Et avec la réouverture de la salle, on risque d’être nostalgique de nos performances du passé.
 

Si par exemple vous faisiez vos séries de 10 répétitions de squats à 100 kg, par pitié, ne refaites pas, lors de vos premières séances, vos séries avec les mêmes charges !

Certes, vous vous êtes peut-être entraîné avec les moyens du bord durant cette longue période grâce aux élastiques, au poids de corps ou encore aux haltères.
 
Mais reprendre directement les mêmes performances que celles que vous faisiez à l’époque va être bien trop stressant pour vos muscles et vos articulations. Vous risquez alors de vous blesser.
 

Pour rappel, c’est vraiment durant la période de reprise de l’activité sportive que l’on a le plus gros risque de blessure.

Je conseille alors d’y aller de manière crescendo.

Reprenez vos sensations sur les mouvements, retrouvez vos positionnements, retrouvez les connexions moteurs pour bien effectuer le mouvement et, au fur et à mesure, augmentez la charge en fonction de votre progression.

 

2# Prendre en considération la récupération

Très enthousiaste de l’ouverture des salles de sport, vous risquez de vouloir « rentabiliser » le temps perdu et vous rendre 7j/7 à la salle en effectuant des séances avec un volume de travail important (beaucoup d’exercices, beaucoup de séries, beaucoup de répétitions, etc.)
 
 
Au final, beaucoup trop de travail pour vos muscles qui ne sont plus habitués à une telle charge de travail et trop peu de récupération. Cela va mener inévitablement au surentrainement et donc à une progression réduite.
 

On a souvent tendance à l’oublier, mais c’est lors de la phase de récupération que le phénomène de surcompensation musculaire (le développement de la masse musculaire) se met en place.

 

Il vous faudra donc freiner un peu vos ardeurs lors de la reprise et avoir un plan d’entraînement intelligent afin d’avoir une charge de travail cohérente durant cette période.
 
 

3# Opter pour un full body avec des mouvements polyarticulaires

On en arrive donc au 3ème conseil qui va être de reprendre l’entraînement en salle par un entraînement Full Body. C’est d’ailleurs ce que je vais faire et ce que je conseille dans mon programme Summer Is Coming.
 

L’entraînement FullBody est intéressant car il permet d’avoir un bon compromis entre intensité et volume de travail durant la séance et aussi d’avoir une bonne récupération musculaire.

En effet, on va venir faire 3 séances par semaine d’entraînement durant lesquelles on va privilégier le travail sur des mouvements polyarticulaires pour travailler aussi tous les petits muscles stabilisateurs (qui ne sont pas forcément travaillés sur des exercices d’isolation).

 
 
C’est également un moyen de progresser rapidement puisque vous allez effectuer les mêmes exercices durant les 3 séances de votre semaine. Vous allez donc plus rapidement reprendre vos marques sur les exercices, vos placements et les connexions moteurs entre vos muscles.
 
 

4# Reprendre la diet en parallèle

Ne l’oubliez pas : l’alimentation joue un rôle prédominant dans la réussite de votre transformation physique !

Je prends souvent cette analogie : votre corps est comme une voiture, si vous voulez des super performances, il faut un bon moteur (l’entraînement) mais aussi mettre le bon carburant dans la voiture (l’alimentation).

 
Les 2 sont donc indissociables et si vous n’avez pas une alimentation en adéquation avec votre objectif et votre entraînement, vous risquez plusieurs choses :
 
  • Tout d’abord, de ne pas avoir les résultats à la hauteur des efforts que vous faites durant vos séances de musculation,
  • Ensuite, de vous blesser plus facilement puisqu’un corps qui à des carences est plus sujet aux blessures.
 
C’est pourquoi il faut vraiment profiter de cette période, pour remettre votre alimentation au centre de vos priorités.
Vous verrez que les résultats arriveront rapidement et vous allez pouvoir reprendre rapidement de la masse musculaire et perdre du gras.
 

5# En profiter pour rajouter des routines de mobilités

Avec la fermeture des salles de sport, il a bien fallu s’occuper et travailler son corps quand même. C’est pourquoi j’ai utilisé cette période pour travailler ma mobilité.

 
La mobilité c’est tout simplement la faculté de pouvoir bouger son corps comme on l’entend et donc cela va nous permettre d’avoir un meilleur travail durant les exercices de musculation.
 
La mobilité permet également de réduire drastiquement le risque de blessure mais aussi de solliciter plus de muscles durant les exercices.

Cela va alors favoriser la prise de masse musculaire.

 
C’est pourquoi je vous invite à inclure une routine de mobilité dans votre planification d’entraînement afin de pouvoir progresser au mieux et en toute sécurité à la réouverture des salles de sport.

 

N’oubliez pas de partager cet article 😉

Lancer la discussion
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?